Les débouchés du métier de serrurier

Toutes les informationDe Construction CFA Ile-de-FranceFormation à l’accès aux métallurgiques de la serrure à la porte, en passant par les cadres de verre et de cadre, le métallurgiste est sur tous les fronts ! Les métiers de la métallurgie sont très spécifiques et nécessitent une formation spéciale. Prestés dans CFA, le CAP et BP en métallurgie forment les apprentis à la fabrication et à la conception de projets qui leur permettront de devenir serrurier, chaudronnier, etc., de s’orienter vers la direction (directeur de la construction) ou de travailler dans des bureaux d’études. Cet article vous permettra de mieux comprendre les types de formation disponibles pour accéder à ces métiers.

Comme nous l’avons déjà mentionné, ces cours sont donnés en CFA et sont validés par différents degrés :

  • Métallerie CFA  : CFA en métallerie offre une formation en alternance accessible à partir de la fin du troisième. Les apprentis qui souhaitent s’inscrire doivent d’abord trouver une entreprise prête à embaucher et la former. Après quoi, ils doivent s’engager à prendre la cours dans l’établissement choisi. CFA métallerie propose une formation pour les métiers de la métallerie (serrurier, chaudronnier, ferronnerie d’art, soudeur, etc.). Ils garantissent une formation de qualité combinant l’apprentissage théorique (cours général) et technique (pratique en ateliers et sur le terrain). La plupart travaillent en collaboration avec des artisans locaux pour assurer la continuité de la formation et de l’insertion professionnelle. Ces cours sont des diplômés, allant du CAP au BTS, BP et BEP.
  • CAP serrurier métallique : Le rôle du serrurier métallique est de réaliser des équipements de sécurité (grille de protection, blindage de porte, serrures d’installation, etc.) ou des éléments décoratifs (balcons, rampes, grilles, etc.). Le cours en CAP est d’une durée de deux ans et peut être complété par une formation supplémentaire d’un ou deux ans (par exemple avec un certificat professionnel). L’apprenti suit des cours alternatifs. Au sein du CFA, il suivra des cours généraux liés à son domaine d’apprentissage. Dans le cas de la métallurgie, les cours les sciences physiques et les mathématiques seront privilégiées. Dans l’atelier, il sera initié à l’activité de la métallurgie avec des travaux pratiques tels que l’usinage (traçage, grugeage, perçage, etc.), les travaux de construction (construction de cadres, portes, etc.), les techniques de soudage et les travaux de construction. Il connaîtra les différentes techniques de travail (dessin et lecture de dessins) ainsi que les différents outils et machines.
  • BP dans la métallurgie  : brevet professionnel est la formation d’alternance professionnelle qui permet de mener à des métiers de production ou de gestion de chantier (directeur de construction, chef d’équipe, etc.). Il complète la formation de la PAC et dure sur une période de deux ans et est structuré en deux étapes. Initialement, les apprentis suivent des cours généraux (mathématiques, français, etc.) sur une période de 6 semaines. D’autre part, une formation plus technique est dispensée, au cours de laquelle les apprentis apprennent à étudier, à dessiner et à concevoir des plans et des projets (portes et portes, escaliers, etc.). Ils sont familiers avec les techniques de travail des métaux ferreux (acier inoxydable, acier) et non ferreux (cuivre, aluminium, alliage). La deuxième année, les apprentis abordent des projets plus complexes et sont initiés aux techniques de gestion et de gestion de projet. Ce cycle de deux ans est validé à la fin du cours par la rédaction d’une thèse et par un examen de fin d’études.
  • CAP forgeron : le ferronnier d’art fabrique des travaux de fer, de cuisson, d’acier inoxydable, etc. Contrairement au travail d’un serrurier métallique, ce type de travaux est plus destiné à la décoration. Le forge travaille également sur des chantiers, en collaboration avec des architectes ou des professionnels du patrimoine, pour apporter une touche artistique à un ensemble architectural. Le CAP dans la ferronnerie d’art forme les apprentis à l’interprétation des plans, à la gestion des quantités de matériaux nécessaires aux différents projets, à l’utilisation de machines à souder et d’outils de coupe. Cette formation en alternance vous permet également de suivre les leçons sur les matériaux et les produits utilisés. Il apprend les caractéristiques des métaux, l’histoire de leur utilisation ainsi que les différentes techniques de dessin. La CAP ironerie d’art est une formation en alternance de deux ans, qui conduit principalement à la vie active mais peut être complétée par une formation complémentaire de deux ans en baccalauréat professionnel.

Le guide des recommandations sur la sécurité sanitaire pour la continuité des activités de construction pendant l’épidémie de coronavirus de Covid-19 vient d’être mis à jour sur le site Web de l’OPPBTP

Les principales modifications concernent le port du masque et, en particulier, l’application des règlements sur les chantiers, avec quelques particularités à prendre en compte. OPPBTP rappelle que l’épidémie n’a pas disparu et qu’il est nécessaire de rester très vigilant en continuant à appliquer des gestes de barrière et d’hygiène pour éviter la contamination.

Dernier

articles

découvrireAussi…

Tag : être serrurier sans diplôme